Français English
Facebook Twitter
Mon compte
Accéder / Ouvrir

Panier (0)
La librairie > Livres rares > Hergé - Tintin albums / EO
Détail  

HERGÉ

Tintin - L'Île Noire - Édition Originale Noir & Blanc 1938 - A5

30,8 X 23,1 cm
1938 - A5
VENDU

Descriptif

Tintin, Hergé L’ÎLE NOIRE Très bon état (-)
Édition originale de 1938 (avec mention du nom d’Hergé).
Petite image collée sur papier crème.
2ème*/4e plat A5.
Dos toilé rouge.
4 hors textes couleurs.
Album original en noir et blanc.
Pages de garde imprimées en bleu foncé sur papier gris.
Tirage 5900 ex (1er et 2ème tirage de 1938). 127 pages.

*souvent dénommé quatrième plat en raison d'un amalgame entre plat et contreplat, voire d'un amalgame avec l'édition moderne et ses "première" et "quatrième de couverture".

Cet album de L’ÎLE NOIRE à petite image collée est le deuxième tirage en noir et blanc de 1938 (un autre tirage eut lieu en 1941).

Une fois de plus ce tirage a son histoire, et décidément rien n'est simple avec Tintin. On dit qu'à la sortie des premiers albums de L'Ile noire, en 1938, Hergé n'était pas satisfait du résultat produit par Casterman, pour plusieurs raisons et notamment en raison de la mention de son nom qui avait tout simplement été oubliée.
Jusque-là, son nom ne figurait pas sur les couvertures mais il avait demandé qu'à partir de L’ÎLE NOIRE il soit rajouté. La rectification a été faite assez vite, en plaçant la ligne « par Hergé » au-dessus de la petite image collée (c'est la couverture dont l’album est en vente ici) mais il est sorti, pense-t-on, plusieurs milliers d'exemplaires sans le nom d'Hergé, considérés comme l'édition originale.
Le tirage avec « par Hergé » est lui aussi une rareté recherchée car il est d'une part, le seul à présenter le nom de l'auteur sous cette forme (par la suite ce sera simplement "Hergé" en haut de la couverture) et, d'autre part, l'unique exemple de couverture portant déjà le nom d'Hergé et encore la mention « reporter », cohabitation qui ne se verra plus.

Il n’y a eu, pour ces deux tirages de 1938, qu’un très petit nombre d’exemplaires tirés (5900), ce qui rend ces albums très rares aujourd’hui.

L’ÎLE NOIRE est également l’un des rares albums à avoir une histoire éditoriale particulièrement riche : la parution de l ‘édition originale en 1938 est suivie, en 1943, de la première version couleurs - également en vente dans cette galerie - qui sera suivie à son tour, en 1966, de la version actuelle, complètement redessinée et modernisée. De tous les albums de Tintin, L’ÎLE NOIRE est le seul album à avoir connu une version noir et blanc et deux versions couleurs tout à fait distinctes.

Cet album, complet de ses quatre hors textes couleurs, est en très bon état – (moins).

  • 1er plat superbe, petite image collée légèrement griffée, coins frottés,
  • 2eme plat en très bon état, de très légères taches,
  • Dos rouge d'origine toilé en très bon état, coiffes un peu tassées,
  • Première page de garde fendue, dernière page de garde parfaite,
  • Petite dédicace (datée de 1939) sur page avant titre,
  • Pages intérieures en très bon état, toutefois, plusieurs cases de l’album on été coloriées au crayon de bois, notamment sur la page 4, et de manière plus isolée, sur les détails de quelques cases en pages 30, 31, 37.
  • Quatre hors textes superbes,
  • Quelques infimes déchirures de lecture (très peu),
  • Un album dans son état d’origine, n’ayant subit aucune restauration,
  • 127 pages, imprimé en Belgique.

Les albums de Tintin en noir et blanc sont de plus en plus rares à trouver.

© Copyright Hergé / Casterman - Moulinsart 2011

Biographie

HERGÉ
RG, les initiales inversées de Georges Rémi, véritable nom de Hergé.

« Je cherche à raconter avant tout une histoire... Et à la raconter clairement. »

Hergé ou l'évidence de la ligne : « Après avoir écrit un synopsis de 2 ou 3 pages, j'effectue mon découpage sur de petites feuilles où je griffonne des croquis... Cela fait, je passe au travail proprement dit sur planches grand format et, là, j'y vais de toutes mes forces... Je crayonne, et je rature, et je gomme, et je recommence jusqu'à ce que je sois satisfait. (...) Puis, case par case, je vais prendre un calque de tous ces crayonnés. Cela signifie que, parmi tous ces trais que s'entremêlent, se surposent, se dédoublent, s'entrecroisent, se recoupent, je vais choisir celui qui me paraît le meilleur, celui qui me semble à la fois le plus souple et le plus expressif, le plus clair et aussi le plus simple, celui qui exprime au maximum le mouvement, et cela tout en essayant de conserver toute la spontanéité, la fraîcheur, le jaillissement du premier jet, même si le premier jet a exigé un long travail. »

DATES ET MOMENTS CLÉS

Le 22 mai 1907, naissance de Georges Remi ou Hergé à Bruxelles.
Le 10 janvier 1929, Tintin et Milou font leur première apparition.
En 1930, premier album : Tintin chez les Soviets.
En 1946, publication du premier numéro du Journal Tintin.
En 1950, Hergé fonde les Studios Hergé.
En 1976, parution de la dernière aventure de Tintin : Tintin et les Picaros.
Le 3 mars 1983, Hergé meurt à l'âge de 76 ans.

Les albums de Tintin restent des best-sellers dans le monde entier : depuis 1929, les ventes ont dépassés les 250 millions d’albums vendus, traduits en plus de soixante langues.

Dans les ventes publiques internationales d’œuvres d’art, les amateurs s’arrachent à prix d’or les albums, les dessins d’Hergé et les objets de tintinophilie.

Depuis une dizaine d’année les ventes aux enchères de Bandes Dessinées ont décollées au point de devenir un marché indépendant de celui du livre avec ses experts et ses catalogues de vente spécialisés.

Les musées eux même commencent à s’intéresser à cet art, depuis 2008 le Centre Georges Pompidou expose une planche d’Hergé tirée de l’album « L’Affaire Tournesol ».

Les célèbres héros de bande dessinée, Tintin et Milou, créés par Hergé, sont devenus les nouvelles coqueluches des collectionneurs de 9eme art.
Succédant à Enki Bilal, Hergé devient l’auteur de BD le plus cher du monde.

Lors d'une récente ventes aux enchères, une page dessinée de la main de l’artiste montrant Tintin, son chien Milou et le capitaine Haddock, réalisée en 1963 pour « Les Bijoux de la Castafiore », a atteint la somme incroyable de 312.500 euros, soit plus de trois fois le montant de son estimation.