Français English
Facebook Twitter
Mon compte
Accéder / Ouvrir

Panier (0)
La librairie
Détail  

Hergé

Tintin, Hergé - Tintin au Pays des Soviets - EO 1930 - 4e mille

TRÈS BEL ÉTAT / RARISSIME ÉDITION ORIGINALE
VENDU

Descriptif

Les Aventures de Tintin Reporter du Petit « Vingtième » au pays des Soviets, Edition originale
Publiée par les Editions du Petit Vingtième en 1930
4e plat blanc et neutre
Tirage du 4e mille
Très bel état
Rare fraîcheur de cet album expertisé
Exemplaire restauré entièrement d’origine ; restauration à seule fin conservatoire
Très coté (18 000 euros)

 NOUVEL ALBUM "TINTIN AU PAYS DES SOVIETS" EN VENTE

 

 

 

 

 

 

 

 
 

 

C’est l’album mythique des aventures de Tintin. Édité par le Petit vingtième en 1930 à 10.000 exemplaires – et jamais réédité avant les fac-similés de 1969, puis au sein d’une édition commune aux 3 premiers titres en 1973 – il a été très vite épuisée, son succès ayant été immédiat. En 1980, il paraît en très petit format. Il faut donc attendre 1981 pour que Casterman réédite cet album dans un fac-similé autonome.
 
Album de la genèse qui voit pour la première fois apparaître les personnages de Tintin  et Milou. Le trait est encore hésitant, le scénario invraisemblable et fortement assujetti à un contexte politique anxiogène (montée du stalinisme, premier plan quinquennal et création du goulag). La documentation de Hergé emprunte largement au témoignage à charge « Moscou sans voiles », publié deux ans avant les Soviets ; un livre censuré par Moscou, écrit par Joseph Douillet, un consul belge emprisonné neuf mois en URSS avant d’être expulsé.
 
On comprend que le contexte historique conditionne pleinement l’intrigue des Soviets ; la charge fictionnelle étant presque entièrement d’un burlesque satirique ; suite de petites vengeances du héros contre l’ennemi soviétique, méchant méprisé d’un bout à l’autre de l’intrigue, facile à « rosser » afin de fournir un plein exutoire à un Occident en proie à l’angoisse.

C’est donc un album où nos héros se cherchent – tout en cherchant volontiers querelle. Mais déjà l’humour hergéen se met en place tout au long de saynètes féroces, où la sauvagerie est atténuée par le découpage en plans séquences rendant hommage au savoir-faire du cinéma muet.
 
C’est aussi le seul album en noir et blanc qui n’a pas connu d’adaptation en couleurs (contrairement aux autres albums de Tintin en N&B).
Hergé, au faîte de son art, ne voulut pas reprendre ce titre résolument à part dans sa bibliographie.
 
Sa cote est par conséquent l’une des plus élevées du marché de la bibliophilie hergéenne. Soulignons enfin, que les exemplaires du « Soviets » que l’on rencontre, sont rarement dans un état de conservation aussi probant.
 
La restauration de cet exemplaire est d’une rare habileté. Très raisonnable, le prix de vente tient compte de défauts par ailleurs très largement compensés par des qualités rares : grande fraîcheur, édition originale entièrement d’origine, album solide parfaitement homogène.
 
Description :

  • Premier plat : très bel aspect général, très peu frotté, assez peu sali, coins incroyablement piquants très peu arrondis, très légère consolidation (restauration conservatoire) dans la partie inférieure peu visible.
  • Belle qualité d’encrage du titre. Superbe décor représentant Tintin et Milou bien présent.
  • Dos : dos bleu toilé d’origine superbe à l’état rarissime ! Couleur bleue très faiblement insolée, aux coiffes sans tassement. Parfaitement homogène.
  • 4e plat en bel état, quelques traces d’usage et salissures, restauration conservatoire professionnelle (jolie consolidation notamment des coins).
  • Bords des plats : d’une rarissime blancheur, presque sans frottement
  • Pages de garde : absentes, et c’est une vraie curiosité ; une absence native ou ont-elles servies pour la restauration de cet album ? Dernière remarque : le BDM ne fait pas mention des pages de garde de l’édition originale des Soviets. Les exemplaires que nous avons rencontrés présentent des pages de gardes (lorsqu’elles sont présentes et n’ont pas été renouvelées) blanches et muettes. Nous savons également (pour l’Eo de Congo en édition Petit Vingtième) que les pages de gardes n’étaient pas libres mais collées. Un tirage natif sans pages volantes libres n’est donc pas à exclure. Il est à noter qu’elles ne manquent pas à cet album d’une solidité parfaite.
  • Etat intérieur : d’une rare fraîcheur. Très rares rousseurs.
  • Plusieurs pages ont été restaurées très habilement sans que cela nuise à la qualité de cette très rare édition originale qui demeure entièrement d’origine. Sur  environ six feuillets de manière perceptible mais qualitative, et de manière imperceptible au fil de l’album. C’est une restauration d’une grande qualité professionnelle qui permet d’avoir un exemplaire sans manque ni déchirure d’une conservation parfaite.
  • En page de titre, le commentaire discret au crayon de papier (effaçable) d’un ancien possesseur met l’accent sur la qualité de la restauration et la rareté de cet album.
  • Les pages, dans leur grande majorité, n’ont subi aucune restauration et sont éclatantes de fraîcheur ; papier presque blanc (rarissime sur un Soviet), encrage dense d’une qualité éblouissante.

Album particulièrement coté – 18 000 euros – cette cote s’entend pour un bon état sans plus. En dépit de sa restauration fort habile, notre exemplaire très frais et entièrement d’origine, en meilleur état que la cote normative, pouvait être surcoté.
Nous avons cependant tenu à proposer cette édition d’une grande rareté à un prix attractif.

Un très bel exemplaire du mythique « Soviets », aux plats et aux pages superbes (malgré des restaurations discrètes et très bien réalisées). EXCEPTIONNEL.

Album visible sur rendez-vous à paris.
 
© Copyright Hergé / Casterman - Moulinsart 2015

Biographie

HERGÉ
RG, les initiales inversées de Georges Rémi, véritable nom de Hergé.

« Je cherche à raconter avant tout une histoire... Et à la raconter clairement. »

Hergé ou l'évidence de la ligne : « Après avoir écrit un synopsis de 2 ou 3 pages, j'effectue mon découpage sur de petites feuilles où je griffonne des croquis... Cela fait, je passe au travail proprement dit sur planches grand format et, là, j'y vais de toutes mes forces... Je crayonne, et je rature, et je gomme, et je recommence jusqu'à ce que je sois satisfait. (...) Puis, case par case, je vais prendre un calque de tous ces crayonnés. Cela signifie que, parmi tous ces trais que s'entremêlent, se surposent, se dédoublent, s'entrecroisent, se recoupent, je vais choisir celui qui me paraît le meilleur, celui qui me semble à la fois le plus souple et le plus expressif, le plus clair et aussi le plus simple, celui qui exprime au maximum le mouvement, et cela tout en essayant de conserver toute la spontanéité, la fraîcheur, le jaillissement du premier jet, même si le premier jet a exigé un long travail. »

DATES ET MOMENTS CLÉS

Le 22 mai 1907, naissance de Georges Remi ou Hergé à Bruxelles.
Le 10 janvier 1929, Tintin et Milou font leur première apparition.
En 1930, premier album : Tintin chez les Soviets.
En 1946, publication du premier numéro du Journal Tintin.
En 1950, Hergé fonde les Studios Hergé.
En 1976, parution de la dernière aventure de Tintin : Tintin et les Picaros.
Le 3 mars 1983, Hergé meurt à l'âge de 76 ans.

Les albums de Tintin restent des best-sellers dans le monde entier : depuis 1929, les ventes ont dépassés les 250 millions d’albums vendus, traduits en plus de soixante langues.

Dans les ventes publiques internationales d’œuvres d’art, les amateurs s’arrachent à prix d’or les albums, les dessins d’Hergé et les objets de tintinophilie.

Depuis une dizaine d’année les ventes aux enchères de Bandes Dessinées ont décollées au point de devenir un marché indépendant de celui du livre avec ses experts et ses catalogues de vente spécialisés.

Les musées eux même commencent à s’intéresser à cet art, depuis 2008 le Centre Georges Pompidou expose une planche d’Hergé tirée de l’album « L’Affaire Tournesol ».

Les célèbres héros de bande dessinée, Tintin et Milou, créés par Hergé, sont devenus les nouvelles coqueluches des collectionneurs de 9eme art.
Succédant à Enki Bilal, Hergé devient l’auteur de BD le plus cher du monde.

Lors d'une récente ventes aux enchères, une page dessinée de la main de l’artiste montrant Tintin, son chien Milou et le capitaine Haddock, réalisée en 1963 pour « Les Bijoux de la Castafiore », a atteint la somme incroyable de 312.500 euros, soit plus de trois fois le montant de son estimation.