Français English
Facebook Twitter
Mon compte
Accéder / Ouvrir

Panier (0)
DétailDétailDétail
DétailDétailDétail

PARIS-SOIR (Tirage d'époque)

Jeux Olympiques de Berlin, 1936, Le Zeppelin Hinderburg

Photographie originale, tirage d'époque
20 x 15 cm
320 €

Descriptif

Photo parue dans le quotidien FRANCE SOIR en 1936, année des Jeux Olympiques d’été de Berlin. Il s’agit d’un tirage d’époque, et non d’un retirage.
Titrée Le Zeppelin « Hindenburg » passe au-dessus du Stade Olympique à Berlin. Témoignage historique glaçant d’une Europe qui allait devoir faire face à l’abomination du nazisme, on y voit nettement le zeppelin Hinderburg arborer le drapeau nazi.

Si des Jeux Olympiques constituent toujours un événement, ceux-ci feront particulièrement date. On se souvient combien la xénophobie et propagande nazie avaient pesé sur les jeux de Berlin.
Jamais des Jeux Olympiques n’avaient eu un tel impact symbolique, historique et politique. Ils se tiendront à Berlin du 1er au 16 août 1936. La capitale allemande avait déjà été désignée pays organisateur en 1916 mais la première guerre mondiale sévissant, les JO avaient alors été annulés. Quinze ans après, en 1931, le CIO avait à nouveau élu Berlin et la République de Weimar, organisatrice des jeux. Deux ans plus tard, Hitler instaurait le régime nazi. De nombreux pays demandèrent un boycott des jeux.
Des Olympiades alternatives qu’empêcha la guerre d’Espagne devaient même se tenir à Barcelone la même année.
Hitler instrumentalisa cet événement et dévoya tous les idéaux de confraternité de l’olympisme pour faire des JO de Berlin un manifeste de la supériorité aryenne.

Sur cette photo historique que nous mettons en vente, le stade est plein. 49 nations et 3 963 athlètes (dont 331 femmes) prirent part à 129 épreuves dans 19 sports. L'Allemagne domina les jeux avec un total de 89 médailles, suivie des États-Unis avec 56 médailles. Mais le dictateur qui répandrait haine et terreur sur le monde ne put empêcher le sportif Jesse Owens, un américain noir, de remporter quatre médailles d’or dans des épreuves de course. C’est ce champion et non l’organisateur de ces jeux que l’Histoire gardera.

Ce stade plein que survole le zeppelin nazi est peut-être en train de l’acclamer.