Français English
Facebook Twitter
Mon compte
Accéder / Ouvrir

Panier (0)
La galerie d'art > Art ancien & Antiquités en vente > Dessins anciens, arts graphiques
DétailDétailDétail
DétailDétailDétail
DétailDétailDétail
DétailDétailDétail

WEIROTTER Franz Edmond (1730-1771)

Paysages Italiens et Ruines

Quatre Eaux-fortes encadrées sous verre
A vue : environ 12 x 5 cm chaque gravure - Avec le cadre : 43,5 x 35,5 cm
Signature de l'artiste
390 €

Descriptif

Ensemble de quatre eaux-fortes du peintre et aquafortiste autrichien, Franz Edmund WEIROTTER , présentées dans un même encadrement ; le style et l’inspiration évoquent son pair italien, Giovanni Battista Piranesi, dont il est contemporain.
 
Dernière estampe signée dans la planche par Weirotter, aucune mention d’un dessin d’après un artiste autre que lui-même. Encrage sublime. Très belles épreuves avant-lettre. Tirages d’époque XVIIIe.
 
Pas de rousseurs. Etat de conservation exceptionnel dans un encadrement qui ne dépare pas (très jolie baguette dorée moderne).
 
Ces quatre estampes expriment toute la quintessence de l’eau-forte pré-romantique. La nature prédominante qui ravale l’homme au rôle de figurant, le goût des ruines qui en rappelle la force. Mais des ruines antiques pour commémorer l’excellence (architecturale) des civilisations anciennes et gréco-romaines.
 
Le spectateur de l’œuvre de Weirotter ne peut être que frappé d’admiration par l’infinie richesse de ses estampes.
Quatre estampes au format miniature d’une précision étourdissante. Une scène religieuse médiévale se laisse même discerner au fronton d’un temple en ruines submergé par les eaux.
 
L’importance du port comme motif pictural emprunte à Vernet. Dans une seule de ces eaux-fortes le thème aqueux sera esquivé. Et ce traité si spécifique à l’aquafortiste Weirotter de silhouettes humaines tantôt esquissées mais pleines, hédonistes, des marins, des paysannes qui mieux que les autres ont appris à rester à leur place dans le macrocosme qui mène les civilisations les plus brillantes à leur ruine, et cependant avec leur concours.
 
Ou, encore, plus dessinés, comme dans les toiles de Vernet, l’on retrouve les pêcheurs qui palabrent en bord de rivière, ici assis sur les ruines.
 
Quel que soit le degré d’esquisse, chaque métier, fonction se devine. Weirotter mêle les influences mais conserve le même décor et décorum italien baigné de lumière et d’histoire qui envoûte l’Europe entière de ses contemporains.
 
Le Musée du Louvre possède plusieurs dessins de Weirotter dont le superbe dessin à l’encre et pierre noire, Maisons et Chemin, qui affirme sous la facture académique rehaussée d’un lyrisme réenchanteur une personnalité indéniable.

Biographie

Franz Edmund WEIROTTER (Innsbruck, 1733 - Vienne, 1771)
 
Weirotter naît à Insbruck le 29 mai 1733. Il fera son apprentissage à Paris, travaillant dans l’atelier de Johann Georg Wille.

Il interrompra cette période parisienne pour Rome où il séjournera un an ; Rome où il rencontrera l’inclassable Winckelmann, archéologue, antiquaire et historien de l’art allemand qui sera assassiné 5 ans plus tard en 1768 à Trieste.
 
Il regagnera Paris en 1765.
 
Aquafortiste mais également dessinateur et peintre au trait précis et enlevé, il enseignera le dessin à l’Académie de Vienne dès 1767.
 
Quatre ans plus tard, le 11 mai 1771, il décède dans la même ville de Vienne.
 
Aquafortiste moins célèbre que Piranèse, à défaut d’une gloire semblable, son œuvre révèle au collectionneur exigeant son élégance et son très grand talent.