Français English
Facebook Twitter
Mon compte
Accéder / Ouvrir

Panier (0)
La galerie d'art > Art ancien & Antiquités en vente > Dessins anciens, arts graphiques
DétailDétail 

JEAN éditeur présumé (actif de 1780 au Ier Empire/début du XIXes)

« Bataille de Wagram », estampe Circa Ier Empire, l’empereur son bicorne à la main menant l’assaut à la pointe du jour, le Danube à l’arrière plan

Eau-forte aquarellée
Encadrée 51cm x 36,7cm – à vue : 38,2cm x 25,4cm – au trait
Un exemplaire de cette estampe dans les collections du musée du Château de Fontainebleau
Bel encadrement quelques usures à la dorure
590 €

Descriptif

Cette estampe inverse la représentation de l’estampe éditée par la Veuve Chéreau avant 1819 que nous exposons également ; en inversant le sens, ville à droite (et non à gauche), armée de Napoléon venant de la droite et non de la gauche.

La représentation du Danube est également plus présente, et l’estampe insiste sur la dimension de l’assaut donné « à, la pointe du jour » le 6 juillet 1809.

Si cette estampe n’atteint pas la finesse de l’estampe gouachée de la Veuve Chéreau représentant cette même bataille et qualité de rehauts (l’estampe de la veuve Chéreau apparaît presque totalement aquarellée et gouachée, le trait gravé disparaissant sous la virtuosité de la mise en couleurs à la main), elle apparaît néanmoins d’une très belle vivacité, le vacarme d’une explosion pleinement restituée à droite.

Rare.

Une estampe, eau –forte polychrome mais ne semblant pas aquarellée à la main figure dans les collections du Musée nationale du Château de Fontainebleau. 

Biographie

Un corpus exceptionnel d’estampes napoléoniennes rehaussées à la gouache de la première partie du XIXe représentant notamment les grandes victoires napoléoniennes, issu des éditeurs Veuve Chéreau et Hurez père et fils d’après les bois de Pierre-François Godard a fait l’objet d’une exposition à Cambrai en sept-novembre 2017 au Musée des Beaux-Arts de Cambrai.

Nous présentons quatre rares estampes originales, eaux-fortes rehaussées à la gouache ou à l’aquarelle, de la même période, début XIXe, d’époque Ier Empire - pour celles de Jean, représentant des victoires de Napoléon entre 1809 et 1813 ; dont l’une éditée par la Veuve Chéreau avant 1819, représentant la bataille de Wagram,  deux autres éditées par Jean éditeur actif de 1780 au début du XIXE, représentant également Wagram mais avec un autre dessin et point de vue, la deuxième la prise de Saragosse (1809), et la dernière (une épreuve également à Fontainebleau mais polychrome et non aquarellée) probablement éditée également par Jean, représentant la bataille de Lützen, première victoire napoléonienne lors du retour de l’armée de Napoléon après le débâcle de la campagne de Russie.

Les graveurs et dessinateurs sont anonymes.

Remarquable travail à la gouache ou à l’aquarelle.