Français English
Facebook Twitter
Mon compte
Accéder / Ouvrir

Panier (0)
La galerie d'art > Art ancien & Antiquités en vente > Dessins anciens, arts graphiques
DétailDétailDétail

Laurent GUYOT (graveur 1756 – 1806) – Louis Bélanger (1756 – 1816)

Estampe XVIIIe à l’aquatinte par Guyot, 1792, A view of Lord Barrymores House in Picadilly taken from S. James park / Vue de la Maison de Lord Barrymores dans Picadilly, prise du parc S. James

Gravure à l'aquatinte XVIIIe
Dimensions à vue : 31 x 23 cm – 37,5cm x 30 cm marie-louise comprise – avec le cadre : 40,5cm x 33cm
Editeur : P.&D. Colnaghi & Co., publisher
Quelques rousseurs en marge - infimes accidents au cadre sans gravité, agréable
350 €

Descriptif

Son auteur, le graveur Laurent Guyot, (ici d’après un dessin de Bélanger), travaillant particulièrement à l’aquatinte, appartient à cette génération de brillants graveurs français des Lumières – période de mutation et de remise en question pour la gravure française-, qui contrent l’engouement subit et massif de cette deuxième partie du XVIIIes pour la gravure anglaise – alors que le modèle de la gravure française était hégémonique depuis le XVIIes, régnant sur l’Europe sans partage - en renouvelant à la fois sa technique mais aussi en collaborant à un projet comme celui-ci transnational, franco-britannique et topographique (un graveur français immortalisant les plus belles maisons anglaises pur un éditeur anglais).

L’architecture néoclassique de cette demeure patrimoniale, appartenant à Lord Barrymore, établit la fortune de son possesseur dans le chic Picadilly bordé par l’élégant St James Park, où, dans cette aquatinte, cheminent deux couples.

Finesse et douceur  des couleurs de cette aquatinte.

Une épreuve en couleurs (aquatinte également de 1792) figure dans les collections britanniques recensée au British Art center ; elle appartient à la suite de Views of English residences comportant 13 vues toutes par Guyot d’après Belanger, dont certaine, comme la nôtre, comportant un double titre anglais français

Un retirage en noir à l’eau forte plus tardif daté de 1807 figure dans les collections du British Museum.

Mention sous le titre partiellement effacée situant et datant la collaboration entre Guyot et son éditeur : London Pub. Juillet 1792 as the act Direct by Motteno Colnaghi & Co n° 132. Pall Mall / A Paris chez Guyot, Graveur et M(archan)d d’estampes, Rue S. Jacques, n°10 

Bel exemple de collaboration franco-britannique au siècle des Lumières.