Français English
Facebook Twitter
Mon compte
Accéder / Ouvrir

Panier (0)
La galerie d'art > Art ancien & Antiquités en vente > Dessins anciens, arts graphiques
DétailDétailDétail
DétailDétailDétail

École française du XIXE

Retour de chéneau, Mascaron de la collection Campana

Dessin à la mine de plomb, annoté
A vue : 20,5 x 14,7 cm - Avec le cadre : 32,8 x 26,8 cm
Mascaron de la collection Campana
Encadré sous verre
380 €

Descriptif

Etude d’un mascaron de la collection Campana représentant un retour de chéneau attribuée à une École française du XIXe.
 
Belle finesse du trait qui sait capter l’intensité de la figure sourcilleuse (Poséidon ?) tout en conservant l’équilibre et la délicatesse du décor végétal.
 
La collection du Marquis Campana fut considérée comme la plus importante collection privée du XIXe siècle. Après sa dispersion, elle fut en grande partie acquise par Napoléon III  en 1861.
 
Composée de chefs d’œuvre de l’art italien mais avant tout d’une considérable collection d’antiquités (grecques, étrusques…), la collection du marquis Giampietro Campana, directeur du mont-de-piété de Rome, fut saisie sur l’injonction de l’Etat pontifical en 1857.
Le marquis  fut emprisonné et jugé pour malversations, - il abusait de sa position pour acquérir de nouvelles pièces ou financer des fouilles, sur le site étrusque de Caéré, notamment.
 
L’Etat pontifical mettra alors en vente sa collection.

Napoléon III put en acquérir la majeure partie, le restant se dispersant entre la Grande-Bretagne, la Russie (Le tsar Alexandre II) et la Belgique.
 
L’acquisition de la collection Campana vint principalement enrichir le fonds du Louvre.

L’artiste à l’origine de cette étude était un contemporain de Napoléon III qui put admirer l’enrichissement du fonds antique des collections du Louvre.
 
Dessin à la mine de plomb dans un agréable encadrement moderne.