Français English
Facebook Twitter
Mon compte
Accéder / Ouvrir

Panier (0)
DétailDétailDétail
DétailDétailDétail

COQUILLAY Jacques (né en 1935)

Vue de Pino, Cap Corse

Pastel situé et signé
A vue : 26 x 26 cm - Avec le cadre : 41 x 41 cm
-13%
690 € 600 €

Descriptif

A contre-courant du sujet de prédilection de Jacques Coquillay, peintre officiel de la marine qui fait suivre sa signature très caractéristique d’une ancre abstraite, la mer dans ce pastel est située au large de toute représentation et sollicite l’imaginaire.
 
L’absence figurative de l’élément marin est cependant relative. C’est le village de Pino en Corse que Jacques Coquillay a choisi de représenter. Une mer omniprésente dans l’univers paysager corse et plus encore sur le Cap Corse ; rares sont les sites du Cap Corse où la mer demeure  invisible.
 
Ici, dans l’horizon de l’œuvre, la mer se confond avec le ciel à l’arrière du village entre un pan de « Sainte Victoire » corse et un bout de maquis.
 
L’usage du pastel est en revanche constitutif de l’œuvre peinte de Jacques Coquillay, sculpteur par ailleurs.
 
Il a fait sienne cette technique au point d’y consacrer exclusivement son œuvre picturale.
 
Jacques Coquillay parvient à insuffler la finesse de la gouache à ses pastels.
 
Les pigments diffusent leurs couleurs et saveurs les uns aux autres coloriant et densifiant forêt et maquis d’où émerge un village immaculé irradiant de rehauts de pastel pur, blanc comme une percée cycladique. La touffeur de la forêt se fait légère et lumière. La chaleur est ressentie comme douce, paisible. On devine la forêt sise à l’orée du village giboyeuse et sereine.
 
Une composition remarquable d’équilibre. C’est en somme un hâvre entre mer et montagne où Jacques Coquillay nous invite à poser notre regard avant, peut-être, que d’y poser nos valises.

Pastel situé et signé de la main du peintre agréablement rehaussé par un encadrement moderne.

Biographie

Sculpteur et pastelliste né le 3 juin 1935 à Chateauroux, Jacques Coquillay fut nommé peintre officiel de la Marine en 1995, comme avant lui de très grands noms de la peinture française.
 
Son talent égal pour la sculpture et le pastel s’affirma très tôt.
Diplômé des Beaux-Arts de Tours et de Paris, il obtint de nombreux prix dont : le Prix de la Jeune Sculpture au Concours de Rome logiste en 1961. Le Prix Signature en 1970 puis la médaille d’or de sculpture en 1972 aux Artistes Français et la médaille d’or de peinture en 1980.
 
A la suite du concours de Rome de 1960, il se constitue un groupe d’amis et commence à exposer. Il rencontrera dès 1976 un soutien auprès du peintre Dunoyer de Segonzac qui se portera acquéreur de ses premiers bronzes. En 1983, il est élu à la vice-présidence des Artistes Français.
 
En 1992, son œuvre fait l’objet d’une rétrospective au Salon d'Automne qui se tient dans l’espace monumental du Grand Palais à Paris.
 
En 1993, il obtient le prix Jehan des Vignes-Rouges à l’Académie de Versailles.
 
Deux ans plus tard, il est promu peintre agréé de la Marine. C’est en 2005 qu’il devient titulaire de cette charge prestigieuse.
 
Son œuvre est aujourd’hui présente dans les musées français * et collections privées du monde entier.
 
* Jacques Coquillay est présent dans les collections des musées : Art Moderne de la Ville de Paris (Torse de jeune fille), Art Contemporain de Fontainebleau (Maternité), Musée Rapin à Villeneuve-sur-Lot (Ondine), Musée Lambinet à Versailles. Musée des Beaux-Arts, Palais Carnolès à Menton (Le Châle). Achats de la Ville de Versailles.