Français English
Facebook Twitter
Mon compte
Accéder / Ouvrir

Panier (0)
La galerie d'art > Art ancien & Antiquités en vente > Dessins anciens, arts graphiques
DétailDétailDétail
DétailDétail 

Eugène CARRIÈRE

Portrait de Puvis de Chavannes signé au crayon de la main d'Eugène Carrière

Lithographie, gravure à la manière noire
VENDU SANS CADRE - A vue : 58,8 x 42,7 cm - Avec sa marie-louise : 68,7cm x 51,5cm
Présence de rousseurs dans les marges sans incidence, quelques éclats au cadre
550 €

Descriptif

Lithographie à la manière noire d'Eugène Carrière représentant un grand portrait magnétique et historiquement très intéressant du peintre Puvis de Chavannes.

Peintre lithographe symboliste apprécié et coté, Eugène Carrière invente un art suggestif où le portrait domine et où le clair-obscur révèle l’eau des hommes. Dans ses portraits, tous singuliers, le principe d’incarnation ne se fixe pas ; évanescent, il semble imprimer la toile comme la lumière frappe le daguerréotype, impression picturale audacieuse sur tirage salé du souvenir d’une âme dans ce qu’elle compte de plus brave mais aussi de plus mystérieux.

Eugène Carrière a portraituré des artistes ou hommes politiques célèbres tels que Verlaine, Gauguin, Daudet, Clemenceau, Rodin  et donc, Puvis de Chavannes. L'amitié le lia souvent à ces hommes ; il fut d’ailleurs l'ami de Puvis de Chavannes.

Son portrait de Paul Verlaine figure au Musée d'Orsay. Ses tableaux sont présents dans les plus grandes collections françaises mais également au sein de bâtiments publics tels que l’Hôtel de Ville de Paris ou la Sorbonne. Cependant, Eugène Carrière est surtout connu pour sa maîtrise de la lithographie. Après 1890, il mit au point une technique qui rendit son oeuvre lithographique particulièrement unique : monochromie, évincement des détails, stylisation et déformation. 

En 1896, il confiera à Edmond Goncourt : " Je n'ai su mon métier que depuis la découverte que j'ai faite, que la ligne courbe était le contour de toute chose, et jamais la ligne droite. (..) Ça doit se dessiner avec la ligne ondulante d'une plante... et c'est ainsi que doit être dessinée une femme, un horizon, enfin tout ".

En 1898, il fonda une académie qui accueillit Matisse et Derain.  

Homme de justice, aux côtés de Georges Clemenceau, il s'engagea en faveur du Capitaine Dreyfus et réalisa en 1897 une affiche pour le lancement de l'Aurore.

C'est la même année, en 1897, qu'il grava ce portrait lithographique si prégnant de Puvis de Chavannes.

Cette lithographie originale est signée deux fois : dans la planche mais surtout dans la marge au crayon de la main de l'artiste. Ce tirage original de 1897 n'est pas numéroté mais n'en a pas moins de valeur.

Présence de rousseurs en marge non dommageables au sujet.

Il existe un exemplaire de cette lithographie au musée national de Tokyo.

Humaniste, Eugène Carrière soutint l’émancipation de la femme de la même manière qu’il défendit Dreyfus à la fin d’un siècle qui ne s’y prêtait guère, voyant le « féminisme » régresser.

A consulter, le site de la société des Amis d’Eugène Carrière : http://www.eugenecarriere.com/

VENDU SANS CADRE (celui-ci sera offert en cas de remise en main propre à Paris - cadre d’origine éventuellement à restaurer).